mardi 23 mai 2017
par  Solidaires 03

Actualités

Stoppons la casse !

Le résultat des élections présidentielles n’a pas donné lieu à des « surprises ».

Deux autres points sont à souligner : le score très important de l’extrême droite. Ce score est important tant en pourcentage qu’en nombre de voix. L’ancrage géographique de ce vote suit en partie les zones d’industrialisation pour la plupart en grande difficultés et souligne, si c’était nécessaire, l’importance d’une réponse syndicale. Le second est que, contrairement au précédent scrutin, les forces politiques portant des idées de progrès social, écologiques et anti-austéritaires ont pris l’ascendant à gauche, prenant appui, notamment, sur les aspirations et la dynamique des mobilisations contre la loi travail. À la stricte condition que le mouvement social conserve son autonomie cela pourrait modifier le contexte des mobilisations à venir.

Ce morcellement du paysage politique, on le retrouve aussi dans le paysage syndical et dans le mouvement social en général et il a eu des conséquences dans la séquence pour construire un appel unitaire le plus large possible autour du premier mai. Il est pourtant indispensable de préparer dès aujourd’hui la riposte sociale, quelle que soit la situation politique car le programme du nouveau président est déjà connu et s’inscrit dans l’accélération des politiques de dérégulation des protections des travailleuses et travailleurs. Le programme des premiers mois est limpide sur ces objectifs : Nouvelles attaques contre le code du travail avec la généralisation de l’inversion de la hiérarchie des normes, avec des accords d’entreprise possible sur les salaires, les conditions de travail… et la possibilité pour l’employeur d’organiser un référendum auprès des salarié-es… Le plafonnement des indemnités prud’homales aux salarié-es en cas de licenciement abusif ! La généralisation de la Délégation Unique du Personnel avec la fusion des instances représentatives du personnel (DP, CE, CHSCT). La mise en coupe réglée de l’assurance chômage et un contrôle accru des privé-es d’emploi avec suppression des indemnités à la clé.

Les projets de détricotage du code de travail ne datent pas d’hier et étaient prévus même avant l’adoption de la loi travail. Macron l’a répété à l’envie, il veut aller vite et plus loin que la loi travail !

Au-delà de ces projets, Macron annonce clairement sa volonté de remise en cause du système des retraites, ce qui viendrait après l’assurance chômage, remettre en cause la protection sociale telle qu’elle est issue du pacte social de l’après-guerre. Il souhaite aussi à cette occasion remettre en cause fondamentalement la place des syndicats.

En 2016, des millions de personnes étaient dans la rue pendant 6 mois pour lutter contre le projet de loi travail. Ce projet était la suite des lois Macron et Rebsamen, le nouveau président s’inscrit dans la suite des mesures régressives et de l’attaque aux protections des travailleuses et travailleurs. Pire, après les 49-3, il fait le choix de passer par la procédure des ordonnances en allant encore plus loin dans l’absence de réel dialogue social.

Le mouvement social a une responsabilité majeure, face à cette marche forcée qui n’a aucune légitimité, construire une riposte importante et imposer un projet de transformation sociale et de progrès !


Articles les plus récents

mardi 23 mai 2017
par  Solidaires 03

Vingt six lettres types pour vous aider à faire respecter vos droits

Ces lettres types sont toutes accompagnées de conseils et d’explications juridiques.
Elles ont été rédigées par des agents de l’inspection du travail syndiqués à Sud Travail Affaires Sociales.
Les lettres :
Congés payés - Quand ça se complique
Congés payés - Report et anticipation
Grossesse et (...)

mardi 2 mai 2017
par  Solidaires 03

Ministère du travail, inspection du travail : Service public en danger Travailleur-ses moins protégé-es !

Pétition à signer et à retourner à Solidaires 03, 2 rue des conches 03100 Montluçon

samedi 4 mars 2017
par  Solidaires 03

Retraité-e-s e colère : renseignez l’enquête !

Neuf organisations syndicales et associatives de retraités ont décidé de s’adresser à vous : http://www.retraitesencolere.fr/

samedi 4 mars 2017
par  Solidaires 03

Discrimination syndicale et carrière bloquée La Cour d’Appel condamne lourdement SNCF et rend justice à un militant SUD-Rail

Le 21 février 2017, la COUR d’APPEL de RIOM a condamné l’EPIC SNCF Mobilités pour discrimination syndicale et confirme le jugement prud’hommes de novembre 2014 jugeant que la direction SNCF n’a pas respecté les obligations découlant du statut. L’agent commercial Trains avait été bloqué injustement (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 215



Pétition : Jeux olympiques, NON à la candidature de Paris


Agenda

<<

2017

 

<<

Mai

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois